Communications aux investisseurs

Leclanché fait le point sur la réorganisation stratégique de l’entreprise annoncée en juin

mar Sep 15
  • Deux sociétés d’exploitation indépendantes, eTransport Solutions et Stationary Storage Solutions, seront créées et continueront à faire partie du Groupe Leclanché S.A.
  • Expression de l’intérêt de clients clés pour devenir potentiellement des actionnaires stratégiques d’une coentreprise de fabrication de cellules lithium-ion
  • Processus de vente/transfert dans une coentreprise en cours pour l’activité Specialty Batteries
  • 61 millions de francs suisses de dettes convertis en capitaux propres, permettant de réduire l’endettement à un niveau jamais atteint
  • Leclanché et le Groupe Eneris réévaluent les accords annoncés le 2 juin 2020 – visant à signer un nouvel accord de coopération industrielle avec un financement dans le cadre de l’accord de prêt initial qui devra être adapté
  • Financement de 34 millions de francs suisses fourni par le principal actionnaire de Leclanché pour soutenir la réorganisation en cours. La première tranche de 4,5 millions de francs suisses a été reçu le 11 septembre 2020
  • Un conseiller financier est nommé afin d’aider la création de la coentreprise de fabrication et la mobilisation des capitaux nécessaires au financement intégral du plan de croissance de l’Entreprise

 

YVERDON-LES-BAINS, Suisse, le 15 septembre, 2020 – Le 2 juin 2020, Leclanché SA (SIX: LECN), l’une des principales sociétés de stockage d’énergie au monde, avait annoncé son projet de réorganisation stratégique ainsi qu’un accord de partenariat industriel avec le Groupe Eneris visant à créer un partenariat européen de premier plan dans le domaine des batteries.

Le nouveau modèle d’exploitation de Leclanché S.A.

En juin, Stefan Mueller, président du Conseil d’Administration, avait déclaré : « Nous nous lançons dans une réorganisation stratégique malgré les conditions économiques actuelles difficiles dues au Covid-19. Le Conseil d’Administration de la Société a décidé de réorganiser le modèle opérationnel de Leclanché car les unités commerciales actuelles ont atteint une taille critique en termes de personnel, de chiffre d’affaires et de contrats clients. Le Conseil d’Administration est convaincu que la Société dispose de bases solides pour assurer une croissance rentable grâce à son carnet de commandes mondial, aux progrès technologiques réalisés sur ses cellules à haute capacité ainsi qu’à l’adoption d’un modèle de construction-exploitation propre très rentable pour notre unité commerciale Stationnaire ».

 

 

À partir du quatrième trimestre 2020, la Société fonctionnera en deux unités commerciales indépendantes : eTransport Solutions, axée sur l’électrification des flotte de véhicules et des navires, et Stationary Storage Solutions, axée sur l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique et les centrales électriques vertes. La Société est en cours de réorganisation stratégique et ses unités commerciales, ainsi que ses activités de fabrication, seront scindées en entités opérationnelles indépendantes dans les mois à venir.

Afin de permettre à Leclanché de se concentrer sur son activité principale, le Conseil d’Administration de la Société a décidé de vendre ou de transférer l’activité des systèmes de batteries spécialisés dans une coentreprise avec un ou plusieurs actionnaires stratégiques dont les investissements permettraient de soutenir la croissance de cette branche d’activité. La Société s’est engagée à assurer la continuité des activités pour tous les clients de cette unité commerciale pendant la durée de ce processus.

La réorganisation offre une occasion unique aux nouveaux investisseurs de participer aux entreprises de systèmes et de logiciels de technologie verte à forte croissance qui composent le Nouveau Leclanché. La Société est convaincue qu’elle peut réunir les capitaux nécessaires pour financer son plan de croissance jusqu’en 2022, en grande partie grâce à la réorganisation stratégique en cours qui a rendu la Société tout à fait investissable. Le Conseil d’Administration de la Société est en train de choisir une banque pour gérer le processus de levée de capitaux.

La coentreprise de fabrication : vers un nouveau modèle de production à faible besoin en capital

Après l’annonce de juin 2020, les réactions des clients et du marché ont été très encourageantes, confirmant une forte demande pour les piles au lithium de la Société, conçues et optimisées pour les flottes de véhicules et les navires. La Société a donc décidé d’augmenter la capacité prévue pour la coentreprise à 2,4 GWh par an en deux phases. Nous sommes heureux d’annoncer que la Société a suscité l’intérêt de ses principaux clients pour devenir des actionnaires stratégiques de cette coentreprise, avec d’autres actionnaires, dont le Groupe Eneris.

Les principales conséquences positives de la réorganisation annoncée en juin, telles que détaillées dans la lettre aux actionnaires du 2 juin 2020, restent inchangées.

Réévaluation des relations entre Leclanché et le Groupe Eneris – suspension des accords

En raison des récents développements dus aux retards liés au Covid-19 sur certains projets, Leclanché et le Groupe Eneris ont choisi de réévaluer leur relation et son calendrier en fonction de ce nouveau contexte. Sont concernés, tous les accords annoncés le 2 juin 2020, y compris l’accord de licence de technologie (TLA), l’accord de coopération industrielle et l’accord de prêt, qui visait à l’origine à fournir un financement à Leclanché d’un montant maximum de 42 millions de francs suisses. Pour l’instant, Leclanché et le Groupe Eneris ont suspendu la mise en œuvre des accords annoncés. Cela signifie également que l’accord de prêt, en vertu duquel 5 millions d’euros (première tranche) ont déjà été mis à la disposition de Leclanché, a été suspendu, et à ce stade, il n’est pas clair si un financement supplémentaire sera effectué par le Groupe Eneris dans le cadre de cet accord de prêt, d’un autre accord ou si les 5 millions d’euros prêtés par Eneris à ce jour devront être remboursés.

FEFAM [1]va accorder un prêt-relais de 34 millions de francs suisses

Compte tenu des besoins en fonds de roulement de Leclanché, son principal actionnaire, FEFAM, s’est engagé à financer la Société à hauteur de 34 millions de francs suisses avec un calendrier de paiement mensuel convenu, sous réserve du respect de certaines conditions.

« Après avoir investi plus de 240 millions de francs suisses dans la Société au cours des dernières années, nous sommes heureux de constater que la Société a atteint une taille critique pour créer deux entités commerciales indépendantes. Elle présente une proposition d’investissement claire pour que de nouveaux investisseurs deviennent des actionnaires de référence, parallèlement à l’investissement considérable que nous avons effectué jusqu’à présent. Nous soutenons la réorganisation stratégique en cours ; en particulier, nous sommes ravis de voir l’intérêt des principaux clients de la Société à participer à une grande coentreprise de fabrication», a déclaré Marc Lefebvre au nom du Conseil d’Administration de FEFAM.

« Nous croyons fermement en la coopération avec Leclanché pour la construction d’une capacité européenne de production de batteries. Notre coopération a jusqu’à présent prouvé notre compatibilité industrielle et la nécessité d’unir nos forces pour relever le défi de l’e-mobilité européenne et du stockage d’énergie. Le choix d’un prêt, pendant ce moment si particulier que fut le confinement, ne s’est pas avéré adéquat et nous nous réjouissons des investissements industriels, technologiques et dans la recherche et le développement, tout en remerciant l’actionnaire principal de Leclanché, FEFAM, pour son soutien direct à la Société, pour nous avoir permis de nous concentrer sur la mise en œuvre de notre coopération et pour permettre à la direction de Leclanché d’accroître sa position sur le marché grâce à des produits et des solutions exceptionnels », a déclaré Artur Dela, le président du Groupe Eneris.

Augmentation de capital de 61 millions de francs suisses

La Société est heureuse de confirmer la mise en œuvre de la conversion de la dette en capital de 50,93 millions de francs suisses approuvée par les actionnaires lors de l’Assemblée Générale du 30 juin 2020. En outre, et en vue de renforcer le bilan de la Société, le Conseil d’Administration a convenu avec Golden Partner qu’il convertira en capitaux propres de la Société une dette supplémentaire de 10,71 millions de francs suisses. Afin de mettre en œuvre cette conversion supplémentaire, le Conseil d’Administration approuvera le 17 septembre 2020 une augmentation du capital social à partir du capital social autorisé à un prix de conversion de 0,5348 de franc suisse par action ainsi que l’exclusion des droits de souscription des actionnaires existants, parallèlement à la mise en œuvre de la conversion de la dette en capitaux propres de 50,93 millions de francs suisses. En conséquence, le capital social de la Société sera augmenté d’un montant total de 61,64 millions de francs suisses. Cette conversion permettra de réduire considérablement le niveau d’endettement de la Société, à environ 15 millions de francs suisses.

[1] FEFAM signifie : AM INVESTMENT SCA, SICAV-SIF – Sub-Fund Illiquid Assets, ainsi que FINEXIS EQUITY FUND – Renewable Energy Compartiment, FINEXIS EQUITY FUND – Multi Asset Strategy Compartiment, FINEXIS EQUITY FUND – E Money Strategies (également appelé Energy Storage Invest) et, tous ces fonds étant globalement le principal actionnaire de Leclanché, ci-après dénommés « FEFAM ».

« Nous remercions notre principal actionnaire, FEFAM, pour son soutien continu et pour mettre à la disposition de la Société de nouveaux financements et pour cette conversion importante de dettes en fonds propres. Cela permettra à Leclanché de mener rapidement à bien la réorganisation en cours. Les économies qui en résulteront en termes de dépenses d’exploitation et d’investissement, associées à un carnet de commandes et à un portefeuille de projets bien remplis, accroissent notre confiance dans la possibilité d’atteindre le point d’EBITDA zéro d’ici 2022-23 et d’assurer une croissance rentable et durable pour les années suivantes.

Bien que nous ayons dû retarder la création de la coentreprise de fabrication, la portée et la structure même de cette coentreprise sont clairement créatrices de valeur pour la société », a déclaré Anil Srivastava, le Directeur Général de Leclanché.

 

Pour plus d’informations, écrivez à info@leclanche.com ou rendez-vous sur le site www.leclanche.com.

 

A propos de Leclanché

Leclanché SA, dont le siège social se trouve en Suisse, est l’un des principaux fournisseurs de solutions de stockage d’énergie de haute qualité conçues pour accélérer nos progrès vers un avenir énergétique propre. L’histoire et l’héritage de Leclanché s’enracinent dans plus de 100 ans d’innovation en matière de batteries et de stockage d’énergie et la société est un fournisseur de confiance de solutions de stockage d’énergie dans le monde entier. Ceci, combiné à la culture de l’Entreprise en matière d’ingénierie allemande, de précision et de qualité suisse, fait de Leclanché le partenaire de choix des innovateurs, des entreprises établies et des gouvernements qui sont à l’avant-garde des changements positifs dans la façon dont l’énergie est produite, distribuée et consommée à travers le monde. La transition énergétique est principalement tirée par les changements dans la gestion de nos réseaux électriques et l’électrification des transports, et ces deux marchés finaux constituent l’épine dorsale de notre stratégie et de notre modèle économique. Leclanché est au cœur de la convergence de l’électrification des transports et de l’évolution du réseau de distribution. Leclanché est la seule entreprise de stockage d’énergie pure play cotée au monde, organisée en trois business units: solutions de stockage stationnaires, solutions e-Transport et systèmes de batteries spécialisées. Leclanché est cotée à la Bourse suisse (SIX : LECN).

SIX Swiss Exchange: ticker symbol LECN | ISIN CH 011 030 311 9

 

Clause de non-responsabilité

Le présent communiqué de presse contient certaines déclarations prospectives relatives aux activités de Leclanché, qui peuvent être identifiées par des termes tels que « stratégique », « propose », « introduire », « sera », « planifié », « prévu », « attendu », « engagement », « attend », « prévoit », « établi », « prépare », « plans », « estimations », « objectifs », « serait », « potentiel », « attente », « estimation », « proposition » ou expressions similaires, ou par des discussions explicites ou implicites concernant la montée en puissance de la capacité de production de Leclanché, les applications potentielles des produits existants, ou les revenus futurs potentiels de ces produits, ou les ventes ou bénéfices futurs potentiels de Leclanché ou d’une de ses unités commerciales. Vous ne devez pas vous fier indûment à ces déclarations. Ces énoncés prospectifs reflètent les opinions actuelles de Leclanché à l’égard d’événements futurs et comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés. Il n’y a aucune garantie que les produits de Leclanché atteindront des niveaux de revenus particuliers. Rien ne garantit non plus que Leclanché, ou l’une quelconque de ses unités d’affaires, obtiendra des résultats financiers particuliers.

 

 

Contacts Leclanché

Média Suisse /Europe :

Thierry Meyer

T : +41 (0) 79 785 35 81

E-mail : tme@dynamicsgroup.ch

 

Média Amérique du Nord :

Rick Anderson

T : +1-718-986-1596

 

Henry Feintuch

T : +1-914-548-6924

E-mail: leclanche@feintuchpr.com

 

Média Allemagne :

Christoph Miller

T : +49 (0) 711 947 670

E-mail : leclanche@sympra.de

 

Contacts investisseurs :

Anil Srivastava / Hubert Angleys

T : +41 (0) 24 424 65 00

E-mail : invest.leclanche@leclanche.com